Bureau de Moscou : +7 499 705 65 58
voyage@carelie.ru

Carélie

Curiosités de Carélie

Petrozavodsk

Fondé en 1703, Petrozavodsk est le point de départ idéal pour explorer la région. Située au bord du lac Onega, la capitale de la Carélie a su également garder un centre ville non dénué de charme. Il est possible de faire d’agréables ballades en ville et au bord de l’eau avant d’embarquer pour Kiji.

Kivatch

Dans le parc naturel Kivatch, se trouve la chute d’eau du même nom. Située dans joli cadre naturel, elle est la plus haute cascade de plaine d’Europe. Le lieu est aussi célèbre en Russie grâce au poème de Gavril Derjavine et constitue une agréable randonnée. Cette impressionnante cascade se trouve sur la rivière Souna, non loin de Petrozavodsk.

Collier de Kiji

Dans les environs de Kiji, sur les îles qui l’entourent et sur la peninsule continentale, plusieurs chapelles en bois ont été construites. Elles datent du XVIIIe-XIXe siècle et rappellent par leurs formes le célèbre « Kijskii Pogost ». Elles sont comme un collier protégeant le cimetière de Kiji.

Parc national Vodloserskiï

L’eau, les forets et les marais sont les principaux éléments de ce parc situé à l’ouest de la Carélie. La nature est restée vierge, et les animaux sont encore nombreux à habiter la taïga. La région est peuplée depuis près de 9 000 ans, plusieurs sites archéologiques en témoignent. Plusieurs petits villages et ravissantes chapelles en bois sont aussi disséminés dans la région.

La station thermal « Martsialye Vody »

Fondée en 1719 par Pierre le Grand, c’est la plus ancienne station thermale de Russie. Le cadre champêtre, le confort des installations et la beauté des vieux bâtiments en font un endroit idéal pour se reposer. La source, riche en fer a des vertus curatives. Le complexe se trouve à 54 km de Petrozavodsk.

Parc national Paanajärvi

Dans ce parc du nord-ouest de la Carélie, la taïga est préservée et la nature encore sauvage. Les paysages pittoresques sont impressionnants. Il est situé à proximité du cercle polaire, abrite des lacs d’une rare pureté et la jolie cascade de Kivakkakoski.

Pétroglyphes

Ils sont des véritables témoignages laissés par les peuples qui autrefois habitaient la Carélie. Souvent gravés sur des rochers, ces dessins représentent la vie de ces peuples et permettent de les comprendre. Des animaux, des poissons, des personnes et d’autres symboles et formes obscures ont été dessinés dans la roche. On estime qu’il y a plus de 3 000 pétroglyphes dans la région. Vous pourrez notamment les admirer dans le nord, près de la mer Blanche, et à côté du lac Onega.

Kondopoga

L’église de la dormition de Kondopoga a été construite entièrement en bois. Datant de 1774, elle se trouve au bord du lac Onega et rappelle par son architecture le sublime complexe de Kiji.

Kem

Cette ville dont l’histoire est liée au monastère Solovetski constitue une agréable halte au bord de la mer Blanche. Elle se situe à quelques kilomètres du village de Rabotcheostrovsk, dernière étape avant d’embarquer pour les îles Solovki.

Musée ethnographique Vespe de Sheltosero

Ce musée se situe à 80 km au sud de Petrozavodsk. Il présente la culture vespe sous tous ses aspects. Les vespes sont un peuple originaire de Carélie avec des traditions fortes. Ils ne sont plus que quelques milliers dans la région.

Kinerma, Manga, Roubtchoiïla et Korsa

À une centaine de kilomètres à l’ouest de Petrozavodsk, on trouve ces très anciens petits villages. Installés dans des endroits pittoresques, dans des plaines boisées, les habitants, gardiens d’anciennes traditions, ont bâti de jolies maisons en bois.

Parc des mines de Rouskéala : Située au nord du lac Ladoga, dans un parc touristique, cette ancienne carrière de marbre est un endroit captivant et surprenant. Les hommes ont taillé la roche pendant trois siècles, et modifié le paysage en laissant un large et profond trou. Aujourd’ui, une vaste étendue d’eau repose entre les rochers qui sont comme des falaises abruptes, tombant verticalement dans une eau limpide. Celle-ci provient de sources souterraines et sa pureté permet de voir jusqu’à 18 mètres de profondeur. C’est un site envoûtant ou la nature à repris ses droits.

Olonets

C’est une des plus anciennes villes de la région. Elle se trouve dans le sud de la Carélie, non loin du lac Ladoga. Elle a conservé un certain charme avec ses jolies maisons en bois et sa cathédrale Notre-Dame de Smolensk. C’est aussi une des rares localités où les caréliens sont en majorité.

« Ilinskiï Vodloserskiï pogost »

Ce petit complexe religieux se trouve dans un endroit isolé, sur une île du lac Vodlosero dans le parc national Vodloserskiï. Datant de 1798, le site en bois semble figé dans le temps et fait penser avec sa cloture au magnifique « Kijskii Pogost ».

Kalevala

Ce petit village installé près de la frontière finlandaise évoque les légendes et la mythologie carélienne. Il a pris le nom du célèbre livre Kalevala, écrit par Elias Lönnrot qui y a longuement séjourné. Un intéressant musée présente et explique la tradition des chants runiques. Plusieurs bâtiments, ainsi que le cadre pittoresque sont aussi remarquables.

Sortavala

Dans cette ville située au bord du lac Ladoga, le principal lieu d’intérêt est le musée présentant l’histoire et les cultures du nord du lac. A l’intérieur d’un élégant bâtiment du début du 19ème siècle, sont présentées d’intéressantes oeuvres d’art, mais aussi des objets du quotidien qui permettent de mieux comprendre l’histoire de la région.

Leave a Reply